Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://www.comm1poisson.com

www.comm1poisson.com

Menu
L'Art de se gâcher la vie

L'Art de se gâcher la vie

Y aurait-il un esprit purement Français ?


Je ne suis pas un grand voyageur, mais j’ai pu échanger et négocier des projets avec des Américains, des Autrichiens, des Luxembourgeois …


De prime abord, ils nous paraissent naïfs … cette forme d’insouciance laisserait croire qu’ils « tombent dans le panneau » de chaque entremetteur.

Non, ils osent, ils ne se donnent aucunes limites, ils sont audacieux et incroyablement compétents. Ils évaluent aussi les risques. Lorsqu’ils ont une idée : ils font.

C’est ce qui amène des entrepreneurs à créer une histoire dans un garage et devenir une multinationale en 3 ans.


Un exemple tout récent. L’un de mes associés à un projet innovant que nous essayions de développer vainement sur notre territoire depuis deux ans, osa soudainement se sortir de cette situation par dépit.

 

Nous butions et commencions sérieusement à douter de nous. Nous ne cessions pourtant à nous remettre en question pour réviser notre projet et l’adapter au plus proche des besoins et de la situation économique. Cette expérience nous servira à comprendre le fonctionnement de notre société qui aujourd’hui … nous horrifie !

Rien que dans ma région, j’ai personnellement en cette même période 3 autres exemples similaires que j’ai vécus de près ou de loin aux résultats déplorables.


Il lança via les réseaux sociaux professionnels une invitation pour proposer ce projet en Afrique.

Au bout d’une semaine, il échangea chaque jour avec 4 à 6 autochtones en rendez-vous sur Skype. Chaque présentation équivaut à 2h30 minimum en temps passé. Rendez-vous compte de l’engouement !

Il eut peur d’être dépassé par la demande. Nous avons réorganisé sa pensée et ses craintes.

Il obtint à chaque fois des accords de principes favorables dans la journée.

Ce qu’il ne pu monter en France en 2 ans, il le concrétisa sur 10 pays de ce continent Africain, en, tenez-vous bien …. 4 mois !


En France, nos freins sont devenus tellement important que nous figeons l’économie à force de ne plus rien entreprendre.

Lorsque nous évoquons l’esprit Français, il va désormais se résumer à une « sclérose de l’esprit ».

Nous sommes largement en capacité de réunir les compétences, les financements, les partenaires, mais nous sommes affaiblis parce que nous ne croyons plus en rien. Cette inertie provoquée par notre scepticisme transforme notre économie en crise profonde.

Il est urgent de nous remettre en question et de revoir nos institutions et leurs devoirs envers les entreprises. Notre esprit de restriction nous étouffe.

 

Dépassons les barrages et OSONS !

 

Je CROIS, que je vais voyager …